2022 : La presse et le retrait de la MONUSCO au Tanganyika.

2022 : La presse et le retrait de la  MONUSCO au Tanganyika.

Près de 20 professionnels des médias venus de tous les organes de la presse locale membres de l’UNPC ont assisté ce mercredi 29 septembre 2021 à une séance d’échanges d’information avec le Directeur de la communication stratégique de la Monusco monsieur Bruea Christophe venu de kinshasa.
Au menu de ces échanges, le retrait de la Monusco à Kalemie.
C’était une occasion pour le Directeur de la communication stratégique de la Monusco qu’introduit par la cheffe de la division de l’information publique Marceline Comlan , de contextualiser ce départ programmé de la Monusco sur le site de Kalemie.

Objectifs poursuivis par le Directeur de la communication stratégique dans cette rencontre, est de pouvoir rappeler aux journalistes de faire leur travail dans le respect possible des principes et règles qui régissent la profession, en produisant des informations crédibles et professionnelles, preuve de leur protection et de la construction du Congo.
Hormis, ces aspects professionnels, le Directeur Christophe Gabriel Éloi a convié la presse à accompagner la Monusco dans sa mission de retrait tout en bien informant le plus vite possible la population sur le processus du départ, et que d’après retrait pour qu’il n’y est pas assez d’anxiété au sein du souverain primaire qui bénéficiait des services onusiens.

Outre le départ, la Radio Okapi, serait maintenue à Kalemie, avec un correspondant afin de relayer en temps réel les informations du Tanganyika vers la station principale de Kinshasa.

Par ailleurs, l’on signale la naissance d’une station radio nommée BANA OKAPI au sein du Groupe Okapi. Cette dernière, faite pour les enfants, aura comme rôle principal de réfléchir sur toutes les problématiques liés à l’enfant, adolescents et à la Femme. L’essentiel est de souligner que la province du Tanganyika a été ciblée pour bénéficier d’un émetteur dûment accompagné des professionnels des médias, lesquels auront comme émanation le Tanganyika.

Dans ledit projet, BANA OKAPI, le Directeur de la communication stratégique dans le processus du retrait de la Monusco dans le Tanganyika, estime toutefois que, ce projet annoncerait une nouvelle forme de garder les agences des nations unies en République démocratique du Congo, par la simple raison qu’elle est mise sous demande de l’UNICEF par le fait que la démographie prouve à suffisance que 50 millions de la population, sont constitués des jeunes.

De sa part, le président provincial de l’UNPC Tanganyika, Mathias MAKOLOVERA a plaidé la cause des Journalistes afin qu’ils bénéficient des matériels ,des ateliers de formation, et d’une station Radio qui serait ténue loin des corollaires politiques, étant donné que bien de chaînes sont les propriétés privées des politiciens, dictant aux journalistes la manière de faire leur travail.

Il importe de signaler que de toutes les suggestions et plaidoyers faits par les professionnels de médias du Tanganyika, Christophe Gabriel Éloi, Directeur de la communication stratégique, n’a pas voulu émettre de promesses mais signifiant par dessus tout que les efforts seront faits dans la mesure du possible.

Ernest MWANA KASONGO et MKM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monmedia.net

GRATUIT
VOIR