RDC : Relance de l’économie nationale grâce aux hydrocarbures.

RDC : Relance de l’économie nationale grâce aux hydrocarbures.

Sur instruction du Chef de l’État Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, le ministre National ayant les hydrocarbures dans ses attributions, Didier BUDIMBU, a signé un avenant au contrat de Perenco dans la production et la commercialisation de l’électricité.

Didier BUDIMBU, ministre des hydrocarbures.

Avec ce contrat, la République Démocratique du Congo est bénéficiaire d’une somme de 65 millions de dollars américains. Alors qu’à son tour le territoire de Moanda gagnera 10 millions de dollars, soit 15%.
Pour rappel, Perenco est, actuellement, la seule compagnie pétrolière en opération en République Démocratique du Congo. Depuis deux décennies, la société a investi massivement dans de nouveaux puits et démontre, au quotidien, le savoir-faire et l’ingéniosité de ses équipes dans un contexte très isolé.
En tant qu’acteur économique de premier plan, Perenco développe de nombreuses actions liées à sa responsabilité sociétale. Ainsi par exemple dans les domaines de l’éducation, de la santé, et de l’environnement, et pourvoie aux besoins en eau et en électricité des 200 000 habitants de Muanda. L’entreprise est également impliquée dans un projet majeur d’agroforesterie dont les objectifs sont la montée en compétence et la prise d’autonomie des communautés.

Perenco exploite en RDC 11 champs onshore et offshore pour une production moyenne de 25 000 boepd. Le programme de forage onshore, démarré en 2002, a permis la mise en service d’environ 25 puits par an.

Il importe de signifier que l’ensemble de sa production brute est acheminé sur le terminal flottant de Kalamu dont la capacité de stockage s’élève à un million de barils de pétrole.

Ernest MWANA KASONGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monmedia.net

GRATUIT
VOIR