RDC : Les sénateurs du FCC suspendent leur participation à toutes les activités liées à l’examen en seconde lecture du texte de la proposition de loi portant révision de la loi électorale

RDC : Les sénateurs du FCC suspendent leur participation à toutes les activités liées à l’examen en seconde lecture du texte de la proposition de loi portant révision de la loi électorale

Ils dénoncent le manque de volonté politique de l’union sacrée d’offrir au peuple congolais des élections véritablement démocratiques dans les délais constitutionnels en cautionnant des scénarios politiques susceptibles de replonger le Pays dans une crise sans précédent.

« Malheureusement qu’en dépit de multiples appels à une recherche sérieuse de consensus sur le processus électoral, l’Union Sacrée de la Nation a délibérément opté pour un passage en force au niveau de l’Assemblée nationale et qu’elle s’apprête à faire de même au niveau du Sénat » dénoncent-ils.

« Sauf à faire preuve de naïveté politique suicidaire, il est clair que l’intention de l’USN est tout, sauf d’organiser des scrutins transparents et inclusifs dans le délai constitutionnel », ont-ils ajouté.

Il sied de noter que le sénat a entamé ce mardi 07 juin, l’examen, en seconde lecture, de la proposition de loi portant révision de la loi électorale en vue des élections de 2023, après son adoption à l’Assemblée nationale.

James KABWE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monmedia.net

GRATUIT
VOIR